Mise en place, à Mahina, de la première aire marine éducative de Tahiti

La création d’une aire marine protégée à vocation éducative a pour objectif la protection du récif du lagon de la Pointe Vénus. Le projet de classement, qui datait de fin 2012, a commencé à être officiellement concrétisé par  la publication au JOPF, début avril, d’un arrêté ministériel qui pose les limites d’une zone de pêche réglementée (ZPR) de 50 ha sur la moitié droite du lagon de Mahina.

 

Cette décision a été rendue possible à la suite d’une longue période de concertation avec les pêcheurs au cours de réunions qui ont parfois rassemblé plusieurs dizaines de personnes. Si la pêche est complètement interdite sur la moitié droite du lagon de Mahina (sauf la pêche à la ligne depuis le rivage, à partir du quai), elle reste toutefois autorisée à gauche. À terme, la comparaison des deux zones, l’une protégée, l’autre pas, permettra de juger de l’intérêt de cette ZPR sur l’état des ressources. Comme il est expliqué sur Tahiti-Infos, la mise en place de cette zone doit être suivie de celle d’une aire marine éducative (AME) nommée Hotu Ora après la mise en place d’un comité de gestion auquel participeront des écoles, des élus, des responsables de la société civile et des pêcheurs. Le principe de ces AME est que ce sont les enfants, via leurs écoles, qui deviennent responsables de leur propre aire marine protégée.

Lire Mahina met en place la première aire marine éducative de Tahiti 

 

Afin de résoudre certaines difficultés entre équipes de pêcheurs, particulièrement ceux des einaa et des ature, et afin de garantir l’ordre public et la pérennité de ces ressources, la commune de Teva I Uta a aussi adopté, le 17 mars dernier, un arrêté réglementant la pêche dans le lagon au droit de la commune.

Lire Réglementation de la pêche dans la commune de Teva I Uta

 

 

AvA-Infos, ouvrons nos regards à la planète

Les News du fenua durable
actualités, revues de presse