Plusieurs chantiers contestés à Tahiti et Moorea

À Tahiti et Moorea, plusieurs chantiers mobilisent l’incompréhension et l’hostilité de riverains et d’associations qui montent au créneau. Aux motifs de protection de l’environnement se mêlent parfois des considérations culturelles, foncières ou d’urbanisme, dans la crainte d’un développement « frénétique et irraisonné ». Dans tous les cas se pose la question d’un développement « durable » du fenua…

 

 Tahiti-TAUTIRA

+ Des vestiges ont été découverts sur le site de Tahuareva, à Tautira. Ils pourraient être la continuité des recherches historiques menées sur le guerrier Honoura, le gardien de la falaise. Avec cette découverte, l’association Urarahi no Tautira espère toujours arrêter les travaux de sécurisation de la route qui prévoient de dynamiter une partie de la montagne.

L’espoir de préserver Tahuareva, la falaise de Tautira menacée d’être dynamitée (TNTV)

Affaire de dynamitage des rochers de Tautira : délibéré le 28 juin (Polynésie 1ere)

( …) Des photos, des vidéos et des textes circulent sur les réseaux sociaux, les défenseurs du site mettant notamment en avant des « découvertes archéologiques », dont une cavité faisant office de pahu (tambour). Ils espèrent ainsi interpeler les autorités et diligenter des fouilles plus poussées.

Les manifestants de Tautira mettent en avant des « découvertes archéologiques » (La Dépêche)

Qui remportera la bataille judiciaire de Tautira ? Car c’est bel et bien le tribunal qui devra trancher si les travaux de sécurisation de la montagne détruisent des vestiges archéologiques. Les défenseurs ne lâchent rien, ils disent aller jusqu’au bout. 

Tautira : l’archéologie au secours de la montagne ? (Polynésie 1ere)

Le blocage des travaux de dynamitage de la falaise de Tahuareva a été évoqué ce lundi matin (14 juin) au Palais de justice. Le Pays a assigné 13 personnes qui empêchaient le bon déroulement du chantier. Leur avocat a invoqué devant le juge des référé le principe de précaution. (…)

Le Pays assigne les défenseurs de Tahua Reva (TNTV)

Selon James Lau, « ces personnes ne posent aucun trouble illicite, mais au contraire elles participent à quelque chose prévue par le code de l’environnement qui oblige les autorités à faire participer la population dans les cas où des travaux peuvent porter atteinte de manière irréversible à un patrimoine commun de la Polynésie française ». Et l’avocat de préciser qu' »elles manifestent leur opinion face à une atteinte qu’elles considèrent définitive à un bien de la Polynésie française« .

Affaire de dynamitage des rochers de Tautira : délibéré le 28 juin (Polynésie 1ere)

Occupation de la falaise de Tautira : Réponse le 28 juin (Tahiti Infos)

# Pour rappel : Tautira: des travaux de sécurisation qui font polémique (AvA-Infos)

 

Tahiti-MAHAENA

+ Nouveau rebondissement dans la vallée de Tefaaiti, à Mahaena. En mai dernier, plusieurs propriétaires terriens dénonçaient le non-respect des modalités d’extractions par la société EPC. Selon eux, ladite société a outrepassé les autorisations qui leur ont été délivrées, notamment en termes de quota et de périmètre d’extraction. Après signalement des ayants-droits, des agents de divers services du Pays se sont rendus sur place pour constater les dégâts.

Extraction à Mahaena : les autorités dressent des constats (TNTV)

Mahaena – La tension ne redescend pas dans la Tefaaiti (La Dépêche)

Haamaita’i ia Mahaena et la société EPC se défendent (La Dépêche) 15 juin p. 15

                    # Pour rappel : Énergie, habitat, extraction de matériaux : quid de l’environnement ? (AvA-Infos)

 

MOOREA

+ La famille Tumahai dénonce “l’inaction” des autorités compétentes concernant une extraction et une vente illégale de sable à Te’avaro au vu et au su de tout le monde. Deux mois après avoir envoyé des courriers aux services concernés, au procureur et à la commune de Moorea-Maiao, rien ne bouge. C’est une “une zone de non-droit” s’insurge la famille. 

Te’avaro dépouillée de son sable (Tahiti Infos)

+ Cinq associations de protection de l’environnement ont marché (…) pour protester contre l’implantation d’un nouveau centre commercial tout proche de l’actuel à Maharepa. Elles craignent l’envahissement de l’île, et réfutent l’idée que cela créera de l’emploi à Moorea.

Maharepa : mobilisation des associations de protection de l’environnement contre le projet de centre commercial (Polynésie 1ere)

+ Une soixantaine de personnes ont manifesté, sur Teavaro et Maharepa. Elles ont dans le collimateur un développement « frénétique et irraisonné » du foncier. Mais c’est surtout la rectification du PGA d’une parcelle privée qui retient l’attention.

Moorea – Une manifestation contre les modifications du PGA (La Dépêche

AvA-Infos, ouvrons nos regards à la planète

Les News du fenua durable
actualités, revues de presse